Accueil Contact Spire Impressions d'Ardenne Semoy l'autre vallée Quat'z'arts en Ardenne J'étais institutrice L'autre monde de la "semoys" Simon Cocu Thilay occupé Taittinger Marionnettes Perin Prochaines parutions Par le même auteur

 

Les Editions du Mont-de-Jeux

10 rue André Dhôtel

08130 Saint-Lambert et Mont-de-Jeux

06 09 10 91 27

Montdejeux@gmail.com

Jean TAITTINGER

Un homme à part

 

Jean Taittinger a connu un destin tout à fait à part Lui, dont le nom évoque une marque prestigieuse de champagne, n'a en réalité jamais vraiment dirigé cette maison rémoise qui fut successivement placée sous la direction de deux de ses frères, puis aujourd'hui de Pierre-Emmanuel, un de ses enfants.

Il n'empèche Jean Taittinger aura exercé successivement deux « activités », totalement différentes : la première au service de la collectivité ; la seconde comme chef d'entreprise.

Entré en politique en devenant maire de Gueux, il fut pendant dix-huit ans premier magistrat de Reims, une ville qu'il bouleversa de fond en comble, doublant sa population tout en la dotant d'équipements majeurs dans tous les domaines : que ce soit au plan des services sociaux, de l'université, de la justice, de la culture, des sports, sans oublier la venue d'importantes entreprises industrielles et le passage par Reims de l'autoroute A4.

Après avoir occupé le poste de Garde des Sceaux, ministre de la Justice, il quitta définitivement la politique en 1977 .Il prit alors la direction d'un groupe familial moribond, la Société du Louvre, offrant cependant de grandes capacités de développement. En l'espace d'une vingtaine d'années, il va faire de cette société un groupe employant plus de dix mille personnes dans le monde de l'hôtellerie, du luxe, de la banque et de l'industrie. Des noms ? Le Crillon, le Lutetia, le Grand Véfour, l'hôtel Concorde-Lafayette, le Martinez, le groupe Envergure (plus de mille hôtels). Baccarat. Annick Goutal, la Banque du Louvre, Deville. Eurosit. Elm-Leblanc : tout un empire qui quittera le giron familial en 2005, suite à des dissensions internes, à l'exception du champagne, repris en 2006.

Oui. Jean Taittinger était bien un homme à part. Ce livre retrace sa vie, riche en matière de développement, d'innovation et de réalisations.


 

Jean Taittinger

22 €

Les Éditions du Mont-de-Jeux